Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 08:12
Digno Ochoa

"O-Cho-a! Comme ça vous n'oublierez jamais mon nom", me dit le chauffeur de taxi ravi.

Il venait de me raconter que le jeune gardien mexicain exerçait en France. A Ajaccio.

Effectivement devant les beaux arrêts du sieur Ochoa lors des deux matches de la Coupe

du monde, je revoyais le taxi!

Memo quand il plonge sur le ballon, même s'il n'est pas immense, il a de la gueule!

Boucles au vent autour du bandeau, il rappelle ces grands footballeurs d'Amérique latine

qui couraient dans la grande équipe des verts autrefois.

Plus question de ronger son frein sur le banc comme en 2010. Remarqué par un

entraîneur allemand, le jeune jalisqueño (de Guadalajara) a commencé le foot en

2003. L'ancien gardien mexicain qui lui reprochait ses sorties et ses échecs face aux tirs

de loin, doit aujourd'hui revoir ses propos. Certes les Camerounais malgré leur taille,

n'étaient pas à la hauteur. Mais on ne peut pas en dire autant des attaquants Brésiliens!

Et les 4 arrêts magistraux valent à Memo les éloges de la presse internationale. On insiste

aussi sur "son humilité" et "sa gentillesse". Et ce ne sont pas les mexicains qui le disent.

Même s'ils l'ont immédiatement installé au panthéon des Saints et des Sauveurs.

Ochoa mérite donc désormais le respect dû aux grands gardiens. Il faut dire aussi que la

défense mexicaine le secondait bien. Assez bons stratèges, les mexicains ont fait honneur

au foot. Miguel Hererra est un entraîneur heureux. Et je n'oublierai pas Ochoa!

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires