Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 08:17

 

 

Alors que corps des premières fosses communes d’Iguala ne coïncident pas aux normaliens disparus, le gouverneur de Guerrero multiplie les protestations d’innocence et annonce qu’il "ne faillira pas dans sa tâche".

 

C’est pourtant ce qu’il a déjà fait.

Car, que penser du Gouverneur d’un état où se sont multipliées des fosses communes en toute impunité ? N’en aurait-il jamais entendu parler, alors que la presse en a fait déjà fait état auparavant? N’a-t-il aucun contact avec les polices municipales de son état ? Ni avec les maires de son état ? Ne savait-il pas que l’épouse du maire d’Iguala avec qui il a parade en photo, était sœur de chefs d’un cartel sévissant sur son état ? Et le fait qu’un cartel puisse se mêler à la police d’un état n’est il pas déjà le signe de la faillite de son gouverneur ? Un gouverneur ne doit-il pas avant tout protéger les populations de son état ? Or celui de Guerrero est un des pires sur la liste des violences faites non seulement à des étudiants mais à des paysans, défenseurs environnementaux, femmes, enfants, migrants... (Il serait fastidieux de rappeler des cas, la presse nationale en est pleine !)

Et cette violence n’est jamais punie par un état qui prétend ne pas manquer à sa charge ? Que serait-s’il y manquait ! Il a prétendu depuis avoir été au courant des liens du maire d’Iguala avec les cartels, et dans ce cas pourquoi n’a-t-il rien fait ?

Non Aguirre n’est pas un gouverneur digne de ce nom. Dauphin de Figueroa qui avait lui aussi les mains sanglantes de massacres et de fraudes en tout genre, il n’a rien fait pour empêcher qu’elles se renouvellent. N’était-il pas en poste non plus lorsque des normaliens du même Ayotzinapa ont été tués par la police en 2012 ?

Alors oui les étudiants, leur famille et toute la population d’un état qui a vu naître jadis Le parti des Pauvres, doivent tout faire si possible juridiquement pour destituer Aguirre. Qu’il ose se montrer actuellement devant les journaliste est encore trop, et insulte à ces familles dans le digne souffrance et leurs justes revendications : Qu’on leur rende leurs enfants. Aguirre ne devrait pas avoir d’autre souci pour l’heure. C’est à cela qu’un politique est mandaté par le peuple. Et le peuple patron du politique doit pouvoir aussi décider de son incapacité et de sa destitution.

 

El Fisgon dans La Jornada résume la ténacité meurtrière d'Aguirre à son poste

El Fisgon dans La Jornada résume la ténacité meurtrière d'Aguirre à son poste

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires