Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 09:44
CHAPO envolé, Peña désolé

LE BARON DE LA DROGUE, CHAPO GUZMAN n’a pas l’air bien méchant sous sa casquette, dans son gros anorack, ou tête baissée maintenu par un marine… Et pourtant ! Pour être classé 60eme fortune mondiale, il faut avoir passé pas mal de produits illicites. Fait tué pas mal de concurrents. Et même un évèque ! Il faut de la détermination qui fait dire à une blague sur le net « lui s’est échappé deux fois et tu n’arrives pas à finir ta thèse ! »

Car après une première capture en 93 puis évasion en 2001 dans un panier à linge il a filé une vie tranquille chez lui dans l’Etat de Sinaloa. Protégé en haut lieu il n’est pas inquiété. Il peut payer suffisamment d’employés pour laver son argent. Et ses fils sur twiter mènent la vie de fils à papa. Puis sous Péña Nieto le ton change. En 2012 le nouveau président mexicain titillé par les américains offre le Chapo contre financements divers.

Cependant l’orgueil mexicain aidant (ou l'intérêt?), quand les américains demandent l’extradition du « chef des chefs » pour lui infliger la peine de mort, le ministre de la justice Murillo Karam dit qu’il n’en est pas questionr, que la prison de sécurité maximale de l’Altiplano près de Toluca le gardera très bien. Evidemment le Chapo dans son élément national peut continuer ses activités en télé travail en somme. Le président de la République clame à la télévision qu’une nouvelle évasion impensable « serait une honte nationale et internationale ».

C’est pourtant ce qui est arrivé, ce samedi « je sors samedi soir » disent les blagues. Mais l’évasion est préparée depuis trois ans, par un tunnel débouchant sous la baignoire de la prison. Aménagé de lumière, tanks d’oxygène, motos, et sortant dans une maison en construction à plus d’un km de là. Evidemment comme on a donné l’alerte seulement deux heures plus tard, un hélicoptère entendu par les riverains avait emporté à la faveur de la nuit le patron des Cartels mexicains loin de la prison de très haute sécurité

Sale coup pour le gouvernement mexicain ! TV et radios ne parlent que de ça.

Comme par hasard le coup se fait pendant la visite en France de tout le staff gouvernemental. Et le ministre de l’intérieur Osorio Chong doit rebrousser chemin et rentrer pour régler la question. Fini la tranquillité française, les honneurs. Sans compter que cette récidive jette le discrédit sur l’image de la justice, de l’armée, des fonctionnaires, du Mexique. D’abord parce que tout le monde là bas en rit sur les réseaux sociaux. Les blagues les plus déchainées. « Le Chapo voit le bout du tunnel, La Grèce creuse toujours », image du Chamuco avec le Chapo collé au hublot de l’avion présidentiel. Jusqu’au « Chapo de Schroedinger » de Ruiz Velacso sur twiter. Bref une soirée de rire au détriment des pseudos puissants. Quand les vrais se font la belle.

Cela ferait presque oublier les Mexicains qui interpellent le pays des droits de l’Homme recevant un président qui n’a pas resolu la disparition de 43 étudiants depuis 9 mois ni des dizaines de milliers de disparitions depuis 3 ans. Manifestation au Trocadero, « Festival antiPeña » en divers points de Paris. Interventions de l’ACAT sur la torture policière et militaire. D’AMNESTY INTERNATIONALE sur emprisonnements abusifs et assassinats des défenseurs des droits, des leaders indigènes, de REPORTERS SANS FRONTIERES sur les assassinats et intimidation de Près de 100 journalistes.

Car il a fallut des aides aussi pour que l’es bruits du creusement de tunel sous la salle de bain de la prison n’attire pas l’attention des surveillants, pour que les allées venues des camions emportant les m3 de terre excavée ne soient pas signalées. Et le Chapo aidé dans sa précédente évasion a les moyens de distribuer des bakchichs conséquents. Lui qui paye des hôpitaux, des écoles, des projets culturels…

Bref le spectaculaire fait place à l’interrogation.

  • Quel parti politique a intérêt à détruire l’image du gentil Peña Nieto ?
  • Combien a distribué le Chapo ? Et à qui ?
  • Pourquoi l’espionnage des réseaux sociaux l’a-t-il épargné ?
  • Où va aller maintenant le Chef des Chefs quand Interpol a lancé un mandat sur le Guatemala et les pays voisins.
  • Pourquoi a-ton attendu 2h pour donner l’alerte ?
  • A qui a-ton donné une autorisation de construire dans une zone agricole, entre le prison et un régiment militaire ?

Et enfin, qui va donner asile au fugitif ?

Bref du travail pour Osorio Chong et ses équipes navrées d’écourter leurs vacances.

Le Chapo, fidèle à son mythe, a fiché un sale coup à la diplomatie française aussi. Pourquoi vendre des hélicoptères officiellement quand les narcos en possèdent de plus maniables et aussi des drônes, des sous-marins, des cargos…En toute impunité, au vu et su de tous les radars , satellites et de la CIA elle-même. C’est l’embarras total. Peña ne répondra pas à la presse, délèguera à son ministre avant de l’envoyer en mission. Le très cultivé et actif ambassadeur du Mexique en France doit redouter les effets secondaires. Fabius va perdre les quelques cheveux qui lui restent ! Il regrettera peut-être d’avoir clamé que le Mexique était un pays démocratique. Sans doute n’a t-til pas vu le film mexicain DICTATURE PARFAITE !...

CHAPO envolé, Peña désolé

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires