Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 15:38
Ixtapilla : Contradictions dans le communiqué officiel de la commission Michoacàn

Lors de son communiqué visible sur YouTube le responsable de la Commission officielle ne semble pas se poser de question. Nous si!

Les soldats étaient sur le pont « un point différent de celui où a été tué l’enfant de 12 ans et des civils blessés ».

Mais parmi les blessés se trouvait un soldat Gregorio Hernandez Bautista.

Question :

Ce soldat était t-il arrivé là tout seul ? Ou la fusillade a-t-elle eu lieu au moment où le convoi ayant quitté le pont poursuivait son chemin ? A Moins de 300m du pont. A quel endroit exact se trouvait ce soldat quand il a été blessé ? Le communiqué ne le dit pas.

"Le soldat Gregorio Hernandez Bautista a été blessé par les mêmes éclats que les civiles."

Mais « ces éclats ne permettent pas de déterminer le calibre » (et donc le type d’arme)

Question :

Comment sait-on alors qu’il s’agit des mêmes armes ?

On ne connait ni le calibre ni le type d’arme Mais « On sait que ce ne sont pas des armes de guerre »

Et comment le sait-on si on n’a pu le déterminer ?

Autres contradictions à vue :

L’impact dans la porte fenêtre du restaurant Costa de Michoacan semble provenir d’un gros calibre.

Les éclats dans la tête de l’enfant n’ont pas pu l’identiifier .

Mais : il doit bien rester le noyau de la balle dans le mur à l’intérieur du restaurant.

Donc on doit savoir de quel calibre et type il s’agit.

Les trous dans la façade au premier étage ont bien logé des balles ?

Pourquoi ne les a-t-on pas extraite s pour les analyser et identifier ?

Les témoignages de la sœur du jeune Idilberto tué, qui est aussi la mère de la petite fille blessée, disent clairement « avoir vu tirer des soldats ». Son propre ami, Vallares, blessé lui aussi, aurait parlé de soldats.

Pourquoi ne tient-on pas compte des témoignages ?

Pourrait-il y avoir des éléments infiltrés dans l’armée et la police, se retournant contre elle ? Cela semble peu probable (dans ce cas).

S’il est vrai que la configuration du terrain depuis le pont au restau, même avec des armes à longue portée rend impossible les impacts faits sur le façade il semble que ceux –ci ait été tirés de face au restaurant. La route étant juste devant, il n’y a rien d’impossible.

Car les événements sur le pont ont débuté à 16 h Mais il semble que le convoi avance vite une fois la voie dégagée. L’enfant lui serait mort vers 17h. « L’appel à la Police étant parvenu à 17h06 »

Le journaliste militaire Jorge A Medellin @jorgeMedellin95 dans un même tweet a montré des photos de douilles ressemblant fort à celle de fusils d'assaut de l'armée Mexicaine (Munition Remington)

Ainsi qu'une autre douille qui ne correspond en tout cas pas à une arme de chasse!.

Les responsables de la communauté Santa Maria Ostula ont trouvé des douilles "avec un insigne" qui pour eux ne fait pas de doute.

On peut consulter sur YouTube la communication officielle de la Commission. La notion d'agression envers l'armée de la part de s manifestants est très marquée verbalement (ton, blancs, répétitions....)On va finir par plaindre ces soldats et pas les familles de l'enfant tué.

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires