Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:39
Ciscale, ciscale, diablo panzon, pastourelle réjouissante

L’Avent est la période des Posadas et Pastorelas. La posada conte le difficile périple de la Sainte famille recherchant un hébergement. Certains la transforment en métaphore de la migration, d’autres s’en tiennent à la tradition religieuse et populaire. La Pastorela elle évoque le parcours des bergers jusqu’à la crèche.

C’est là-dessus que joue Ciscale Ciscale Diablo Panzon, Pastorela de Willebaldo Lopez donnée sous la direction de Felipe Oliva au théâtre Lizade de Coyoacan. Donné depuis quatorze ans elle enchante toujours. Précédée d’un ponchito traditionnel, suivi de tamales, la Pastorela est drôle voire déchaînée. Car l’assistant du diable oscille entre son maître et les envoyés divins. Felipe Oliva féru de Molière qui dirige les dix acteurs joue aussi ce personnage de farce d’une façon délirante. La troupe a ses chanteurs à voix, ses danseurs, ses bergères séductrices ou pécheresses.

Le tout réjouit dans cette période de fêtes qui cherche à éloigner les maux du monde et veut croire à l’émerveillement. Il convient autant aux enfants qu'aux adultes avec ses improvisations allusives à la vie mexicaine.

Du 18 décembre au 3 janvier. Tjéatre Lizade de Coyoacan.Entre division del Norte et Heroes 47 non loin du Metro General Anaya.

https://youtu.be/4USRQp6VvEAhttp://

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires