Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 19:21

gareuse

 

J'ai décidé de rendre hommage à des femmes mexicaines "de tous les jours". Ayant souvent parlé de celles que la vie affecte, de celles qui défendent leurs droits et les nôtres. Je dirai donc celles avec qui j'ai parlé au gré de mes périgrinations. Celles qui travaillent dans les rues, dans les magasins, les restaurants, les caféterias, aux marches de églises. Celles qui font la pause dans la rue avec ou sans les copines. Celles qui jouent et chantent dans les cantinas, celles qui gardent ou élèvent des enfants, celles qui tiennent bon dans la routine, dans la fatigue des transports. Je n'ai pas photographié cette gitane qui m'a embrassée parce que je l'avais reconnue comme telle dans le métro, ni cette veuve qui m'a raconté son calvaire de voisinage depuis la mort de son époux. Je ne montrerai pas Elena qui travaillait pendant ses vacances et voulait devenir criminologue, ni mon amie Consuelo et son compagnon perroquet, ni de la fougueuse pâtissière venue rechercher son amoureux en France. Je ne montrerai pas la mère de Juanito qui croit que le soleil ne reviendra plus. Pas la vendeuse de pain minuscule qui a accouché 9 fois toute seule " à l'aide des herbes, et hop!". Imaginez cette serveuse en uniforme désuet à la crèmerie de Chalco et cette indigène épuisée qui s'assoit à ma table et que je regarde manger tandis qu'elle me raconte sa vie. Je n'aurais jamais osé demandé une photo à ces trois fées chaussettes dans une boutique de Xochimilco à l'écart des circuits touristiques, un jour de pluie un peu froide : Trois générations de médiums. Ni l'assistante du médecin de famille, ni les jeunes mères qui rentrent en métro de la maternité parfois le jour de l'accouchement avec un nourrison sous une couverture.

Les gardiennes de musées, la comptable mal payée par un millionaire. Les étudiantes, la vendeuse de nappe, les syndicalistes pas toujours vèreuses et les grévistes. Les manifestantes et les bouquinistes.Et même des musiciennes militaires.

A toutes celles que j'ai croisées et qui constituent cette part de l'humanité ordinaire à laquelle j'appartiens.

 

Les photos de certaines de ces femmes sont regroupées dans l'album ci-joint, femmes mx

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires