Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 16:52

we are anonymous

 

Les Anonymous sont les héritiers intelligents et efficaces des héros de l'ombre, qui dans les résistances jouent un rôle indispensable et complémentaire de ceux qui agissent au grand jour. Ils peuvent être parfois les deux.

Le hacker a remplacé l’infiltré, ce qui ne veut pas dire qu’il y ait moins de danger pour lui. Car les agences de recherches, d’intelligences globales ou les pouvoirs nationaux et locaux, ont eux aussi recours à des cerveaux capables de débusquer ceux qui sont considérés comme des adversaires. Ils n’ont pas toujours envie de rendre visibles des activités et des conversations qui n’ont que peu à voir avec la démocratie. Assange a fait les frais de cette visualisation. Il a aussi montré « officiellement » la voie aux Anonymous.

Le pouvoir des cyberintelligences anonymes est cependant réel. Leur devise est celle d’une éthique au service des citoyens, face à la violence économique, criminelle et politique.
Quand le politique dans quasi tous les pays montre tant de collusion avec les puissances coercitives de l’argent, à travers la corruption, le financement des partis, les pots de vins divers et variés -du paiement d’hôtel au sac de madame-.Ce qui entrave ce même politique et lui ôte toute légitimité dans la lutte contre les petits délits, eux toujours lourdement pénalisés. Car ce qui lui sert à son accession et à son maintien en poste, dessert aujourd’hui son image.
Quand les peuples en ont assez des porches de la famille BenAli, des hôtels particuliers des dictateurs africains, des yachts et du Fouquet’s, mais qu’il paye ses impôts en vain, qu’on lui demande toujours plus d’efforts pour engraisser des banques qui n’ont pas fait été honnêtes, qu’on lui envoie l’armée à coup de pieds et d’armes lorsqu’il manifeste son désaccord et qu’on ne lui demande surtout pas son point de vue mais qu’on le met devant le fait accompl de récessions gravissimes. Alors il est temps d’entrer en résistance.


Quand on enlève ou tue les défenseurs des droits de l’homme, quand ils et elles sont menacés et forcés à l’exil alors que leur but est le plus noble de l’espèce humaine : sa préservation même, il est temps de passer à la clandestinité.


Chacun son charisme. Et ses aptitudes. J’ai connu une amie handicapée qui transportait des armes en pièces dans sa valise et qui était la seule non fouillée par les nazis, parce qu’handicapée. Son arrière boutique de modiste se transformait à la veillée en prétendu ouvroir de dames. Ouvroir certes, de couture et réalisation de doubles fonds pour le passage du courrier.
Les Anonymous ont déjà la sympathie de bien des citoyens. Si Paris-Match en France minimise leur action, d’autres la prennent tellement au sérieux qu’ils commencent à les pourchasser. D’autres analysent comme dans un article de Jenaro Villamil dans Proceso repris par Courrier International le 10/11/2011, d’autres leur lancent des appels.
Il est vrai que partout où l’Etat fait défaut dans la résolution de disparitions, assassinats, déplacements forcés, dans l’anéantissement du milieu ambiant, dans la captation de l’outil de travail, ces nouveaux Max*, sont des aides considérables.
Leur anonymat rajoute à la grandeur. Beaucoup de leurs homologues aussi en leur temps n’ont été ni décorés, ni remerciés. Se sont refermés sur le silence vital qui avait été leur force.
Si tous les gouvernants ne sont pas panthéonisables, on pourra en revanche peut-être un jour mettre dans les hauts lieux de toutes les nations une plaque sur les stèles :
« Aux Anonymous, les citoyens du monde reconnaissants ».

 

 

 

*Max était l'un des noms de Jean Moulin.

Pour en savoir plus 

Le Blog très clair et efficace du Portaplumas dont la devise tirée de Cervantes est : "La plume est la langue de la pensée" Nombreuses infos sur Anonymous et aussi nouvelles de l'auteur sur les migrants au Mexique "La Bestia". Une écriture poignante et efficiente.

portapluma.blogspot.com  link

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires