Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 21:00
Les trois derniers jours de mai le soleil donnait un dernier coup de collier. Dans la maison enchassée sous le colorine la lumière parvenait à se frayer un chemin le matin. Elle abreuvait les inséparables sur le miniscule balcon de la chambre et ils s'egosillaient de gratitude. Comme j'avais froid au rez de chaussée je grimpais contre le colorine jusqu'à la terrasse du premier. Assise sur le seuil je guettais le lori blanc qui venait becqueter les gousses du grand arbre pour croquer les haricots vermillon.Ceux dont Miriam fait des colliers. Je n'ai jamais vu l'oiseau. Je crois qu'il est magicien comme celui qui m'a raconté sa venue. Sur le mur le chat gouero roux se prélasse.Moi aussi. On entend dans la ruelle la voix du collecteur de poubelles "baaasssuraa...". Plus tard ce sera le marchand de glaces"paleta gelate".Ou le ferrailleur"antiguo hiero"...mais tout ça entre deux détonations: dans cette ville on fête le nino pan (l'enfant jesus)tous les jours de l'année. Oui oui! Avec des pétards et des feux d'artifices. Au début on croit à un attentat après on s'y fait! "on est encore bien festieros"me dit un chauffeur de bocho,taxi coccinelle. Que je prendrais seule tous les jours et oû j'apprendrais tant sur la vie mexicaine. Rien qu'en m'interessant à la vie des chauffeurs, à leurs conditions de travail. Je ne monte pas sur la terrasse du deuxième après 9h. Meme si la vue sur les toits des maisons toutes attenantes et sur les rèservoirs d'eau est amusante: l'oeil s'y fait des circuits riches en imaginaire. Le soleil plombe. Le linge sèche en moins de rien. On m'appelle pour le déjeuner mexicainfruits oeufs et frjoles(haricots de toutes les couleurs... Un régal que cette cuisine traditionnelle. Patrmoine Unesco au même titre que la française. Provecho! Bon appetit!

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires