Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 21:46

mail.google.comA

Il est rayonnant ce jeune homme qui sort des cuisines du Bocuse d'Or. A 19 ans et après seulement 3 ans de cuisine, il a eu la chance de participer à une épreuve internationale devant un jury de 23 chefs du monde entier.

Y a t'il eu quelque chose de plus facile?

- Non tout a été difficile. nous avons appris seulement en novembre dernier que nous étions sélectionnés. Nous avons donc contitué l'équipe et élaboré le projet pour nous entraîner.

- Etais tu habitué à cuisiner le Turbot?

Non, non. pas du tout! et c'était un challenge. Parce qu'il n'y a pas de turbot au Mexique. On a un poisson Pesoa qui s'y apparente le plus mais ce n'est pas pareil. On ne traite pas le poisson de la même façon, à l'assiette. On ne pouvait aller au marcher chercher. Mais ce n'est pas pareil.

-Depuis combien  de temps cuisines-tu?

Depuis trois ans. J'ai travaillé avec Miguel et puis je vais à l'école, mais je n'ai pas fini. Je rentre demain pour reprendre les cours.

-Comment as-tu été choisi? Tu étais le meilleur élève?

Peut être? dit il modeste. Travailler avec Miguel que je considère un peu comme un père, est une expérience extraordinaire. De toute façon c'est une expérience merveilleuse et très importante pour ma vie je pense. Je travaille durement et avec le coeur.

- Tes parents cuisinaient-ils?

Non. J'ai juste maman. J'ai été initié par ma grand-mère. C'est à elle et à son influence que je dois d'être là. Et je pense qu'elle peut-être fière. Elle a toujours pratiqué une cuisine traditionnelle, typique et régionale. Pleine de goût et d'arômes. Je suis de Guerrero. A la fois régionale et totalement mexicaine.

(On ne dira jamais assez l'influence des grands parents dans la formation des métiers d'art! quelque soit l'art!)

-la cuisine mexicaine reconnue par l'UNESCO?

Oui pas du premier coup mais c'est fait.

-Tes parents ont pu suivre le concours?

Oui. malheureusement ils avaient d'autres impératifs et ils n'ont pas pu venir. mais il me soutiennent et m'encouragent. Je leur ai parlé ce matin. Et, ils sont très contents!

- Claro! Nous aussi. Comment s'est fait le choix si original du filet de boeuf serpent?

Petit à petit. Nous avons pensé le caracol Maya, le tamal, la balle, les légumes et fruits qui constituent la base de la cuisine mexicaine. Puis tout s'est cristalisé autour du serpent. Sur la pyramide avec l'observateur.  Et là il a fallu élaborer cette croûte qui en rappelle la peau. Trouver la bonne texture.

C'est un travail d'équipe fabuleux. Autour de Miguel.

- Qui semble un homme bien?

Non seulement il le semble mais il l'est.


(Les yeux d'Axel brillent et cette fois de larmes).

Le coach, un chef français installé à Mexico, qui a une fille brésilienne, appelle Axel pour une photo.

Le jeune homme s'envolera directement de Lyon à Mexico. Pour retrouver son rang d'élève à l'Institut du Cordon Bleu..Quand il a été l'espace de 5h25 l'égal des plus grands chefs. Bonne chance pour la suite, Axel qui comme le petit Prince a compris qu'on ne voit bien qu'avec le coeur.

 

mail.google.comAM

Il pose ici pour moi avec Chef MARTHA SANCHEZ membre éminent  et éminemment charismatique du Jury de la Coupe du Monde pâtisserie hier, qui enseigne dans de nombreuses universités mexicaines.

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine - dans cuisine mexicaine
commenter cet article

commentaires