Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:01

images

 

Victoria Bautista et Coral Rojas Alarcon courageuses jeunes filles mexicaines enquêtent seules sur l'enlèvement de leurs parents. Deux paysans défenseurs du milieu ambiant, de la forêt saccagée et pillée dans leurs villages. Dans l'état de Guerrero au nord d'Acapulco, surplombant la côte Pacifique.

Marcial Bautista et Eva Alarcon président et coordonnatrice de l'association paysanne écologique de la Sierra Petatlan (OCESP)  ont rallié le Mouvement de Javier Sicilia et étaient en route pour une réunion à Mexico le 6 décembre dernier. Quand leur car "Etoile blanche" du groupe Futura, sur la ligne régulière entre Petatlan et Chilimpango a été arrêté vers 11h du soir un peu avant Tecpan de Galeana.

Un groupe de policiers en tenue militaire fortement armés les a fait descendre du car et emmenés. On ne les a pas revus depuis!

Leurs deux filles Victoria et Coral se sont retrouvées seules à enquêter sur leur disparition forcée. Elles ont bien sûr déposé plainte auprès du gouvernement de l'Etat de Guerrero, organisé des conférences, enquêté.

Grâce à elles a été arrêté le 20 décembre, Cesario Espinoza Palma, policier responsable du service d'investigation de Tecpan. Homme louche, déjà inquiété dans le passé et lié à l'ancien gouverneur Figueroa. Et aux caciques locaux. Il était à la tête du groupe armé qui a stopé le car et enlevé les deux militants.

ISimplement mis en "détention administrative". Son arrestation n'a rien changé pour l'enquête.

Pire un coup de téléphone anonyme a conseillé aux jeunes filles de "laisser tomber les poursuites". Elles et leur famille ont été suivies.

Sans que l'Etat de Guerrero ne fasse rien ni pour localiser les appels, ni pour les protéger.

Soutenues par Amnesty, et par le Mouvement pour la Paix, et d'autres associations de défense des droits humains, elles ont été en contact avec le Prix Nobel de la Paix, Jody Williams en mission au Mexique sur les violations contre les femmes militantes. La Jornada de Guerrero a fait état de cette rencontre.

Les jeunes filles ont demandé une protection officielle estatale et Fédérale. De nombreuses associations dont le Réseau International pour la Paix ont rédigé des communiqués adressés à toutes les instances gouvernementales.

Mais la protection militaire ne nous rassure pas car dans les six derniers mois une dizaine de militants liés au Mouvement ont été abattus, blessés ou enlevés.

Il s'agit de mobiliser aussi la communauté internationale pour faire pression sur les gouvernements concernées et les pousser surtout à l'efficacité.

Qu'ils fassent preuve au moins d'un courage équivalent à celui de Coral et Victoria et leur rendent leurs parents.

EVA-ALARCON-Y-MARCIAL-BAUTISTA                                           Marcial et Eva

 

Jornada Guerrero du 27 janvier 2012.

link  http://.movimientoporlapaz.mx/ 

link http:www.amnesty.org

http://redglobalporlapazmx.

Voir aussi le blog Mediapart de Rafael Moran sur l'enlèvement d'Eva et Marcial

index

Victoria et Coral avec Javier Sicilia émission de Carmen Aristegui

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires