Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 17:00

Afin d'assurer des marchés, notamment celui du pétrole mexicain, Enrique Peña Nieto président élu en juillet, s'offre un tournée de représentant de commerce. A cela sont réduits les chefs d'états des pays pour qui le capital prime sur l'humain.

Car si les rentes pétrolières sont une mane pour les états producteurs, il existe bien d'autres problèmes humains à résoudre. Dont on n'a guère entendu parler dans les officines gouvernementales, où le futur chef d'état s'est promené.

La violence liée au narcotrafic et la torture pratiquée par l'armée touchant souvent de petits délinquants pauvres à qui il eut mieux valu assurer une éducation et un avenir plutôt qu'un buisenes parallèle. Les féminicides, l'invasion par les compagnies minières étrangères de territoires sacrés indigènes, l'empoisonnement des terres par leurs méthodes d'exploitation. Le pillage des forêts et le déplacement de millions de personnes vers les bidonvilles urbains. Comment un élu au plus haut niveau de l'état peut-il passer ainsi sous silence de tels enjeux. Car tout le pétrole du monde et les marchés étrangers ne régleront pas ces questions cruciales intrinsèques.

Suffit il d'une cravate rouge et d'un costard noir pour oublier l'essentiel : tous ceux que l'on aura à protéger pendant six ans? Tous les citoyens avec qui on devra dialoguer, négocier, et qui ne s'en laisseront pas compter par un peu de gel capillaire!

Sicilia évoquait l'inconscience voulue, le silence amnésique des gouvernants. Sicilia voit juste. Et quand le Nobel de la Paix est attribué à un bloc d'états passant sous silence une horrible guerre à une heure de vol- la Yougoslavie!- on n'est pas étonné que les hommes politiques se congratulent sans haut le coeur. Suspicion de fraude électorale au Mexique, Hollande n'a rien su de tel? 

Néanmoins comme à Madrid, les résistants à cette nouvelle élection contestée seront à pied d'oeuvre à Paris. Les 17 et 18 octobre prochains pour faire savoir une autre vérité. Celle qui tenaille des millions de Mexicains : entre 60 0000 et 100 000 victimes des crimes impunis puisque les juges fédéraux Los-Complices-del-Presidente-Anabel-Hernandez2-195x300eux mêmes laissent filer les auteurs ou leur cadavres! La presse plus que muselée dont les brillants journalistes doivent s'exiler. Des milliers de déplacés collés aux bidonvilles des frontières avec de légitimes rèves d'avenir meilleur.

 

Anabel Hernandez journaliste dont le père a été assassiné clame depuis son exil la réalité effrayante des équipes gouvernementales amies, PAN PRI, même combat!

A faire lire à Hollande avant mercredi!

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires