Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 17:09

Impossible de prendre le départ ce 11 serptembre, jour fatidique (ou béni pour moi). Non pour quelcoque blocage du péage de l'autoroute de Cuernavaca le 10, ni par les deux cortèges confluant en direction du siège du président EPN à Los Pinos, mercredi, ce dont un maître m'avait prévenue dès dimanche soir...Mais par un vulgaire embarras des voies digestives!

Après force thé de Manzanilla - ma petite matricaire si bénefique que je transporte partout avec moi comme d'autre du Chile- je me retrouve devant ce clavier au cyber du petit contrebassiste de Cuihalcan, qui aime tant les Oaxaqueños et passe de la si bonne musique. Suis là, recherchant désesperément vol aller simple pour fêter le Grito de Dolorès que poussa Hidalgo lors de l'Indépendance de l'Indépendance du Mexique, en compagnie de Mayahuel en terre lyonnaise:

Les Maîtres eux poursuivent leur planton au Centre: En dépit de la pluie violente et du froid qui sén suit, en dépit de la désinformation télévisuelle qui continue à les présenter comme vandales et délinquants. Lorsqu'un reporter les traite comme tel en pleine poire, au lieu de leur demander la raison de certains gestes (comme enlever des barrières métalliques posées par les flics), il doit leur porter légèrement sur les nerfs, non?

Aujourd'hui et demain -comme en stand-by- je ne sais plus leur programme, mais ne doute pas de leur inventivité. Le Grito se prépare et le gouverneur de Oaxaca a beau dire que "personne ne peut perturber cette fête Nationale", je compte sur eux pour avoir des idées géniales. 

Du D.F ce midi du 12 /09 de l'án de Grâce Deux mil treize

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires