Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 14:58

Les Musées mexicains sont sans doute les premiers du monde.

Outre leur patrimoine, ils se distinguent par leur formidable muséographie.

Il faut dire que les universités mexicaines fournissent un nombre colossal de savants en mexartpop (56)toute discipline.

Et que la passion de la recherche anime une foule d'esprits.

Lors de ma visite au studio Ribera, passé les check points à tous les étages, je reste admirer la table de travail du peintre. Objets inanimés vous avez bien une âme par delà les années.

 

mexartpop (11)                                  mexartpop (70)                           

 

Dans son bureau de Diego se trouve Daniel un jeune gardien, étudiant en anthropologie, qui travaille les après midis au Musée d'Anthropologie. L'entretien sur la UNAM, sur le cursus, sur son épouse en psychologie, sur les pièces préhispaniques de Ribera est très enrichissant. L'enthousiasme intellectuel me fait toujours plaisir. Trop de blasés ailleurs sans doute. Pas assez d'appétit, par gavage ou par faiblesse de l'organe gustatif mal exercé.

Dehors tandis que j'attends mon chauffeur c'est le vigile qui me parle de ses conditions de travail. Il a réussi à se rapprocher de son lieu de travail. Avant il se levait à 4h du matin pour arriver à l'heure. Son salaire n'est pas très élevé et la conservatrice qui passe gagne quatre ou cinq fois plus. Sa femme est caissière dans un grand magasin. Les grands parents s'occupent des enfants. Il plantonne dans son gros uniforme marine. Il marine!

 

Je regarde la passerelle entre le studio de Diego et la maison de Frida. Comment ce mastodonte pouvait il y tenir, pour se rendre voir la belle, les bras chargés de ses derniers dessins?

mexartpop (21)

J'écume surtout les Musées de traditions et d'arts populaires. Celui de Coyoacan dont la librairie est une mine d'or et la libraire très accueillante. Celui de Mexico dans une rue parallèle à l'avenue Bénito Juarez, à deux pas de son monument..

Tout ce qu'un peuple inventif peut créer pour agrémenter sa vie quotidienne se trouve là. J'y viens et reviens. Y amène de la famille. Comprendre un peuple c'est aller au coeur de sa création.

mexartpop (24)

Hélas il y fait un froid de loup tant la clime est basse. Le gardien Carlos est emmitouflé d'une cape noire, mitaines, écharpe. Très chic. Rester assis aussi longtemps dans cette chambre froide épuise l'immunité du personnel. Or je ne crois pas que la conservation des pièces justifie cette baisse de degrés. Bien sûr ça me rappelle le Musée créé par Alice Taverne dans le centre de la France, qui passait tout son avoir dans ses collections et n'avait plus rien pour se chauffer. Ce n'est pas le cas ici.

- La fréquentation doit en pâtir aussi?

Je viendrais bien davantage, passant des heures à prendre des notes, analyser, synthétiser.

Il fait meilleur sur les balcons à chaque étage autour de la cour intérieure. Les fenêtres ont été astucieusement transformées en vitrines, qui recèlent chacune un bel objet.

 

 

Heureusement la cafétéria, offre un délicieux café des chiapas. Et d'excellentes grignoteries pour se réchauffer.

 

mexartpop (25) 

 

Humour, couleurs, techniques très diversifiées, technique éprouvée, une mine d'informations sur l'histoire d'un peuple aux mains virtuoses.

 

mexartpop (36)                                              mexartpop (44)  

L'art de la broderie, pièce maîtresse des artistes populaires, se poursuit dans les rues de Mexico.

A deux pas du Zocalo, rue Pino Suarez un groupe de femmes brodent "pour se refaire" me dit l'une. Arthérapie? ou Art Thérapeute? Chamanisme de l'art fut il modeste. Depuis la nuit des temps.

mexartpop (8)

 

Le paon "pavo réal" est omniprésent sur les pelouses du Musée de Olmeido comme dans les Arts Populaires.

mexartpop (83)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires