Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 13:19

Ca barde dans la presse mexicaine!

Evidemment. Ceux qui ont benoîtement entériné le résultat des élections présidentielles sont tranquilles pour six ans.

Les autres, les Humberto Cavazo, se démènent sur le red pour dire ce qu'ils en pensent. D'autres, plus aguerris dans le métier et la connaissance de la loi fédérale, vont plus loin: c'est ainsi que le courageux et brillant JohnM.Ackerman a demandé à la télévision l'annulation du vote.

Evidemment dans le contexte plus bouillant que le Popo au mieux de sa forme, la direction de MVS a purement censuré la chronique hebdomadaire de l'éminent juriste, enseignant universitaire et fondateur de MexicLaw entre autres, pare ailleurs collaborateur de grands magazines mondiaux.

Ce Dernier a donc sans attendre démissionné dudit média. Par une lettre ouverte  fort civile à Sr Joaquim Vargas presidente de MVS communicaciones. On peut trouver la lettre ouverte sur son blog dont je donnerais la référence ci-dessous.

Et pour comble hier ne pouvant éradiquer sans s'attirer les foudres de la presse internationnale, l'icône Carmen Aristegui, voilà que l'encore président Calderon Hinojosa a décidé de sabrer sa fin de règne par des attaques contre MVS même, demandant sa disparition!

On ne peut s'enfoncer davantage. Evidemment Carmen Aristegui ornée de sa légion d'honneur a le soutien de la presse francophone, évidemmment cette ancienne de CNN est encensée outre Rio Bravo. Evidemment partout, elle, et Ackermann très connus de la presse anglo-saxonne aussi sont suivis à la loupe par le moindre pigiste. 

Successeurs de l'indomptable Granados Chapa ils ne sauraient tomber.

Cependant il faut veiller. Veiller sur les réseaux, veiller les Anon! pour que ça ne se mette pas à déraper en haut lieu du côté de Chapultepec.

Si le Grand pays qu'est le Mexique veut suivre sa ligne démocratique, il doit souffrir les critiques toutes les critiques.

Et s'il devait s'enferrer dans une dictature narcotique il risquerait gros. En effet le voisin quelque peu endormi sortirait ses griffes. D'autant que la caravane pour la Paix des familles mexicaines victimes de trafic d'armes s'apprête à le traverser dans  sa largeur. Mais surtout, surtout la masse-des millions- de mexicains démocrates jusqu'à la moelle n'hésiterait sans doute pas à revenir aux fondamentaux. Par tous les moyens. Suerte Mexico!images

  JohnMAckerman le blog facile à trouver sur la toile. Et aussi sur le même thème.

Violence et liberté d'expression le 11 mai Paris

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires

sandowski 12/08/2012 12:57

Rajouter à cette liste, la journaliste mexicaine Lydia Cacho qui depuis son livre sur la pédopornographie subit des mencaes de mort. Lydia quitte aujourd'hui le Mexique.