Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 14:48
Enrique Serna à  la rentrée littéraire française avec La double vie de Jesus

La double vie de Jesus Enrique Serna Métailié Le roman d'Enrique Serna traduit en français est sorti cette rentrée littéraire. La couverture un peu trop aguicheuse (pas l'austérité Gallimard!)peut faire peur, comme celle de Coup de sang, publié en 2013 chez le même éditeur. Les thématiques les plus osées ne rebutent pas l'auteur. Quand l'homosexualité masculine s'invite dans l'ascension politique, surtout dans le milieu mortel et quotidien des narcos mexicains, le mélange est détonnant. D'autant que le héros acidemment prénommé Jesus s'est gardé jusque là de la corruption culturelle (comme l'a dit lui-même le président du Mexique un jour). Et que ce chevalier blanc cherche à nettoyer la ville qu'il convoite, dans le respect des lois. La passion amoureuse scandaleuse pour un milieu macho l'emportera-t'elle sur l'ambition dans ce champ de chausse-trappes? Serna est habile, et navigue avec maestria dans ce monde dont l'actualité s'étale chaque jour sous ses yeux, depuis qu'il est retourné vivre à Cuernavaca. Après avoir trouvé refuge à Barcelone lorsque son livre sur les milieux intellectuels lui avait attiré quelques ennuis. Sa verve et sa malice n'ont pas tari pour autant. Mieux, il joue avec des noms de journalistes, d'hommes politiques,de partis, que l'on a plaisir à reconnaître quand on connait la vie mexicaine. Et il développe de très belles pages sur l'amour, universel quelque en soit l'objet, trempé dans la mémoire des cours d'école et des différences de sensibilités. La traduction de François Gaudry reste au plus près du style Sernaïen passant de la causticité à la froideur, du réalisme sexuel à la rêverie la plus sentimentale. Excellente lecture

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires