Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 19:39

A l'Hôpital Général arrivent de nombreux parents de patients gravement atteints. Venant de loin. D' autres Etats mexicains. Et qui n'ont ni lieu où dormir ni suffisamment de ressources pour acheter de quoi se nourrir. C'est pourquoi,chaque vendredi soir, un groupe de 6/7personnes se charge de distribuer de la nourriture : 100 tortas faites maison chez Miss Flor, 100 gélatines ou riz au lait,100 bouteilles d'eau et du café pour qui veut. Une fois déchargées les provisions, la file se forme tranquillement. On voit que les personnes ont faim et que prévaut la dignite. Certains réclament pour le grand-père qui ne peut se déplacer. D'autres pour les agents de sécurité! Mais il faut veiller à partager seulement aux familles pour éviter les abus. Là se tient Ruben et son épouse Moni. Le bébé tend les cuillères pour les desserts. Je sens comme un souffle,dit le jeune homme qui vient après une longue semaine de travail. Il a connu la vie migratoire à Los Angeles. Maintenant je veux rendre un peu de ce que j'ai reçu!dit-il. Modestes,aimables ces anges de l'ombre. Ils aimeraient que se construise un hébergement sûr pour éviter aux familles de dormir sous des cartons. Si un chef d'entreprise veut réaliser ce projet il est le bienvenu. Une fois terminée la distribution, ils rentrent chez eux ces anges hospitaliers avec un sentiment de devoir accompli et de béatitude. Et cette goutte d'eau dans l'ocean des besoins mexicaines compte autant que le geste du colibri. Jour et nuit loin des télés à grand spectacle des mexicaines et des mexicains agissent humblement. Qu'ils soient remerciés pour leur travail.

Les anges hospitaliers

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires