Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 11:16

Passionnante rencontre au département d'esthétique audiovisuelle du Campus universitaire. Rue Cuevas. Chercheuses du Crimic et chercheurs de la UNAM ont présenté diverses facettes de la catastrophe dans le ciné fiction et documentaire. La veille Ludovic Bonleux proposait Acuerdate de Acapulco à l'IFAL ( institut Français.)
La palette allait de l'explosion à Calli ( Colombie, à Ayotzinapa. Une seule personne néanmoins posa la vraie question politiqueQue faisons-nous de cette récurrence, ici à Mexico? En effet au pays de l'éternel retour, Donde no pasa nada, le peuple attend d'autres réponses que des échanges universitaires aux fraîs de la princesse( républicaine d'ailleurs!)
Seul un jeune mexicain en vacation à la Sorbonne communiqua sans lire ses notes à toute vitesse. Ce qui est bien meilleur pourla captation par l'auditoire. Ce Carlos Belmonte Grey devait ensuite conduire le groupe à Zacatecas son état d'origine.
Autre brillante chercheuse espagnole Laura Isely(IUT de Besançon) intéressée par l'imaginaire des villes a posé des questions pertinentes.
Enfin ici comme en France on se rendit compte -au maniement for aléatoire de la technique informatique que les études humaines manquent singulièrement de bases technologiques.
La journée du vendredi se poursuivit à la Cineteca Nacional de Cooacan, dans les réserves et labos de films et devant l'époustouflante collection et legs MONSIVAIS. Le cher homme ayant plus fait pour Mexico que tous ses politiques réunis.
Merci. à Ludovic Bonleux pour son invitation à ce colloque et bon retour aux sorbonardes françaises dans un Paris qui connaît désormais aussi la catastrophe.

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires