Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:24

Monique 289Je suis en visite au Templo Mayor.

Situé au centre de Mexico, découvert par hasard lors du creusement du métro. En 81. Une photo de Mitterand en visite président français de l'époque- je dis cela pour les minots-est d'ailleurs affichée à l'entrée.

Longuement on a débattu : fallait il mettre à jour ces ruines antecoloniales au lieu des bâtiments espagnols qui le couvrait.? Le templo Mayor est à deux pas de la cathédrale qui a recouvert une partie majeure de la civilisation de Tenoctitlan ancien nom de Mexico. Beaucoup viennent émus regarder au dessus d'un verre qui ne capte que le ciel quelques marches sous le nouveau temple catholique. Sans doute a-telle écrasé de son poids des merveilles natives.

Heureusement les architectes ont eu gain de cause et le Templo Mayor devenu un Musée et un site incontournable montre d'étranges guerriers, prêtres, dieux, quelquefois grandeur nature, ou surdimmensionnés, quelquefois miniatures qui révèlent l'inventivité artistique des peuples pré-hispaniques. D'ailleurs cette force créative ne s'éteindra pas et les indigènes la mettront dans les églises et dans l'artisanat commandé par les espagnols. Ce qui explique la richesse des détails et permet de rêver allègrement sous les rigueurs du droit canon.

L'âme des peuples soumis trouve une échapatoire à l'envahisseur. Et vient le subjuguer des siècles plus tard, simple visiteur sidéré par un passé dont il ignorait la texture.

Il faut voir le Templo Mayor! Me répétaient mes hôtes. Comme ils avaient raison.

Or je me trouve devant l'immense baie à l'étage qui ouvre sur l'entrée, sur la cathédrale et dont on aperçoit la Torre Latina, gratte ciel emblématique depuis qu'il a résisté au tremblement de terre de 85.

Le ciel clair à mon arrivée a changé de ton.

Une pluie sévère s'abat sur le Centre historique.

En bas à l'accueil la statue du Dieu Tlaloc semble rire. Ne fait il pas la pluie, défaisant le beau temps?

Son oeil rond, ses mains croisés sur le ventre, fier de lui.

Je contemple ce rideau gris de payne, couleur rêvée des aquarellistes dont Tlaloc doit être un peu le patron.

Sur une table le masque de Moctezuma déformé par la tristesse. Tout glisse comme cette pluie sur la vitre du Templo Monique 347Mayor.

Monique 349  Monique 321Monique 331

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires