Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 13:53
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements

Summer Romero Evento textile at home La créatrice de mode Summer Romero appporte beaucoup à son métier. Et ses projets lumineux transcendent le milieu du textile où elle évolue depuis 8 ans. Couper une pièce tissée et brodée m'assassine, pour récupérer un dessin unique et le plaquer sur un gilet, une robe ou une cape, les brodeuses devront détisser fil à fil la trame autour. Artiste tisseusse, sa formation lui a enseigné le respect de l'oeuvre. Et par là même, celui des artisanes avec qui elle travaille et partage cet amour. En l'occurence un village mazahuatl des hauts de valle de Bravo. San jose del Lago dont Maria Luisa et Maria sont ici les représantantes. Ces jeunes femmes tissant depuis l'enfance, parlant leur langue, portant leurs vêtements traditionnels au quotifien, ont le plaisir de valoriser leur art en découvrant des profuits nouveaux. Si elles brodent toujours des chemins de table et des tapis aux motifs répétitifs semi-géométriques, elles s'éclatent à inventer des broderies de chapeaux, des ceintures, des bandeaux, des guêtres... C'est ce qu'elles disent ce soir-là au Show Room de la rue Coahuila, 135, col Roma, entourées de leurs filles et un bébé au sein. Devant un public d'artistes, clients, designers, amis et une équipe de videastes discrets réalisant un documentaire sur cette entreprise à part. Certes ce lien équitable, participatif et respectueux du milieu est dans l'air du temps au Mexique, mais Summer le pratique en toute féminité, force et spiritualité. Son équipe bosse en souriant plaisante et s'entraide réellement. Pas d' incitation à la délation ici, comme chez Massomo Dutti...un esprit de résistance fluide et coloré. Les gilets peuvent se draper de façon diverses, le motif retombera toujours sur un chakra important: (Poitrine, ventre), protégeant et renforçant. Une forme de magnétisme vestimentaire, raisonné, qui émane de la créatrice et de ses partenaires. Andrea ( à la qualité), Miria à la communication. Au milieu virevolte Azul et ses bijoux de plumes à enchanter Schehérazade. D'une grande virtuosité et une palette infiniment subtile. Un nid. Une maison, d'artistes. Sans ce narcissime pervers qui affecte hélas tant de créateurs de mode ou de petits bazareños. On s'y sent vivant, émus, humaines, vivants. Avec ou sans un verre de chocolat mezcal. Dans le contexte fascisant de la planète ces jeunes femmes me rappellent Germaine Thillon, Geneviève de Gaulle et Myrtille Héreil à Ravensbruck. Un doigt de gant en caoutchouc y devenait biberon, une phrase poème, la douleur comédie musicale. Ces femmes vivent leur quotidien, leurs amours, la distance, le temps comme les autres mais elles gardent et transmettent une force de femmes- médecine. Sans titre, sans affèteries, en inventant leur quotidien en imaginant des objets portés par d'autres qui profiteront de cette onde bienfaisante. Je porte un gilet turquoise de Summer Romero depuis 5 ans. Ses franges et son aigle bleu nuit me rendent légère et me font planer(Comme dans la chanson Les nuits de Caussimon). Mieux que quelque artifice intolérable à mon organisme. De cela, et de cette façon chaleureuse d'échanger et de présenter son travail, je remercie cette jeune femme libre et belle, petite prètresse qui porte en elle le soleil. De naissance

Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements
Summer Romero femme médecine créatrice de vêtements

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires

Angelilie 24/04/2017 13:33

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

pluiemexicaine 28/04/2017 22:49

Muchas gracias Angeliie. Placer que te gusta