Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:14

Alejandro Solalinde Prêtre des Migrants qui s'est rendu à Guerrero après la disparition d'Iguala affirme avoir eu des témoignages confidentiels de deux personnes ayant participé à l'assassinat des 43 normaliens. Ces témoins ont peur d'être tués s'ils parlent directement. Solalinde s'en est ouvert à un journal jésuite, il attend que la PGR l'appelle à donner des explications sur le sujet. Ajoutant que le Gouverneur de Guerrero est tout à fait au courant et fait hypocritement croire aux familles qu'on va retrouver vivants leurs fils. Cette odieuse machination a fait que Solalinde a lancé une pétition Change.org exigeant le départ du gouverneur.

Car celui-ci sévit toujours. Hier avant la manifestation de 7000 personnes à Acapulco, il avait mandaté les taxis liés aux narcos dont certains ont dit "avoir reçu l'ordre d'en faire baver aux étudiants manifestants". Les pères de famille des étudiants avaient pris et fermé 16 mairies importantes dans l'état de Guerrero. Le gouverneur ayant donné avant l'ordre de mettre à l'abri les ordinateurs et archives. Par ailleurs le Gouverneur dit avoir été prévenu des violences contre les normaliens à Iguala, mais n'avoir rien fait parce que le portable du maire ne répondait pas.Il n'aurait pas non plus appelé l'armée basée en face de la Centrale d'autobus Estella de Oro où ont eu lieu les fusillades (27e bataillon d'infanterie). Des étudiants survivants avaient aussi "rencontré une patrouille militaire qui leur a dit de se taire, que la police faisait bien son travail". Alors l'armée avait-elle ordre de ne rien faire?

Tandis que les familles venues de loin en quête de leurs enfants, et donc démunies (il s'agit souvent de familles rurales pauvres ) doivent être soutenues par l'aide matérielle de la population, et que des centres de collectes sous l'hastag #AcopioAyotzinapa se sont ouverts, des banderoles, soit-disant narcos, solidaires des policiers arrêtés dans cette affaire, menacent de révélations sur les responsables et de tuer des civils si on ne les libère pas. Encore une machination pour faire taire les témoins?

Le maire d'Iguala et sa femme, en fuite, avait déposé un recours accepté pour ne pas être arrêtés, un juge a depuis cassé ces jugements honteusement favorables. Le chef de la Police de la ville est lui aussi introuvable.

De nouvelles fosses communes ont été trouvées hier, vides. Ce sont des groupe d'auto-défense communautaires de villages qui les ont trouvées, connaissant mieux le terrain que les policiers fédéraux venus de la capitale. Personne ne donne d'information précises aux familles.Et les résultats des médecins légistes argentins convoqués par les associations de Droits de l'Homme et aide aux disparus, n'ont pas été rendus. Parfois on ne les autorise pas à pratiquer.

Dans cette ambiance, nul n'a confiance en personne, et certains n'osent se confier qu'à un prêtre. Le gouvernement Fédéral affirme que les 3 corps d'armée, terre, air, eau sont mobilisés. Mais cette région montagneuse comporte des canyons important (de la Sierpe, Del Tigre, explorés) et Les gorges du Rio Balsa ou grottes de Tanalpa del Rio, d'accès difficile (où l'on n'a apparemment pas encore cherché) .

Interpol ayant été appelé au secours.On ne peut qu'espérer la résolution rapide de cette effroyable atteinte à la vie.

.#vivosselosllevaron #vivoslosquemaron http://www.sinembargo.mx/17-10-2014/1145854 …

Ci dessous cartes de la région 1- Iguala de la Independencia lieu de l'arrestation des étudiantsdes 2-des policiers de Cocula ont été arrêtés, 3-Les premières fosses se trouvent entre Iguala et Tonalapa del Rio. Certaines à La vente en allant vers le Rio Balsa

"Que la PGR me convoque pour savoir si je mens"

"Que la PGR me convoque pour savoir si je mens"

Tiangle Iguala (fusillade) Cocula (poliiciers impliqués) Tonalpa del Rior(carte1) Gorges du Rio Balsa inexplorées(carte2)
Tiangle Iguala (fusillade) Cocula (poliiciers impliqués) Tonalpa del Rior(carte1) Gorges du Rio Balsa inexplorées(carte2)

Tiangle Iguala (fusillade) Cocula (poliiciers impliqués) Tonalpa del Rior(carte1) Gorges du Rio Balsa inexplorées(carte2)

marche silencieuse des parents des étudiants disparus (Photo Cuartoscuro)

marche silencieuse des parents des étudiants disparus (Photo Cuartoscuro)

Caserne dans la même rue que la centrale d'autobus Estrella de Oro où ont été attaqués les normaliens

Caserne dans la même rue que la centrale d'autobus Estrella de Oro où ont été attaqués les normaliens

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires