Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 23:00

 

  Ostula-081 copy

 

  Photo Don Trino prise à Ostula un peu avant sa mort. Merci à celui qui a eu ce réflex.

 

 

DON TRINO 73 ans responsable de la communauté paysanne de Santa Maria de Ostula,

Tué lundi 6 Décembre

 

NEPOMUCENE MORENO père d’un fils assassiné,

avait énoncé devant le gouvernement ses certitudes sur ce crime

Assassiné le 28 décembre

 

NORMA ANDRADE mère d’une fille disparue fondatrice de l’association « Retour de nos filles à la maison » blessée par balles 2 décembre.

Menaces sur l’équipe sanitaire qui l’a soignée.

 

 

DEUX MILITANTS ECOLOGISTES d’une communauté de Guerrero enlevés mardi 7 décembre

 

Tous appartiennent au Mouvement pour la Paix et la dignité impulsé par Javier Sicilia

 

 

Les associations demandent au gouvernement la protection des militants. Celle-ci met du temps à s’organiser : Et il est trop tard . Comme pour Nepomucène. Ou dès qu’elle cesse surgissent des groupes lourdement armés qui séquestrent et criblent de balles ceux-ci. Comme pour Don Trino.

On s’attaque en priorité aux têtes, chefs, responsables. Même âgés. Sans doute pense-t-on plus facilement faire taire les plus jeunes.

C’est ignorer que l’injuste mort de ceux qui résistent fait lever encore davantage de détermination.

 

Le Mouvement Pour La Paix, justice et dignité a fait émerger tant de pertes 55 000 victimes à ce jour,

Ses exigences d’élucidation sont si déterminées, les visages des familles de victimes devenues si visibles, si réelles, que c’est un énorme coup de pied dans la fourmilière.

En effet les défenseurs de communautés paysannes posent clairement des obstacles vivants sur la route des narcos (Ostula se trouve près de Lazaro Cardenas grand lieu d’embarquement de la drogue). Et cultivant tranquillement la fleur d’hibiscus, les communautés offrent une image d’autres possibles.

Là où certains voudraient appauvrir la terre, la vendre et bâtir des cités prospères pour eux, facilitant le blanchiment et le business.

Les intérêts n’étant jamais bien délimités entre pouvoirs locaux et narcos, ces empêcheurs de trafiquer en rond qui ont le mauvais goût de dénoncer, parfois nommément les collusions (leurs mobiles regorgent d’informations précises) seront moins encombrants morts.

En somme cela arrange beaucoup de monde.

Et le formidable mouvement qui en quelques mois avait rendu espoir et consolation à tant de familles de victimes et à tant de Mexicain effrayés par cette épée suspendue quotidiennement au-dessus de leur tête, doit faire face à cette vague d’agressions.

Il ne semble pas que les candidats aux élections présidentielles à venir en 2012 présentent un programme cohérent et citoyen. La peur et l’intérêt noyaute le politique. C’est sans doute pourquoi le Sous commandante Marcos prône cette semaine le boycotte électoral.

Le pouvoir encore en place lui, fait tout pour se couvrir et protéger de dénonciations d’omission ou pratique d’une stratégie déplorable qui n’ayant rien résolu a au contraire exacerbé les crimes.

Tous ceux qui aiment le Mexique s’inquiètent et redoutent que cette inanité n’entraîne encore davantage de victimes. Parmi les milliers de pèlerin qui se pressent devant la Vierge de Guadalupe beaucoup déposent peut-être ce désarroi national.

Que faire?

En période d’une telle guerre faut-il passer à la clandestinité?

 

 

 

Sur Don Trino lire

www.jornada.unam.mx

link   lajor.mx/tGH7T7

 twitter:

@MxLaPazMx

 @mxhastalamadre

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pluiemexicaine
commenter cet article

commentaires